Le plus bel hommage? La lutte!


Samedi un rassemblement en hommage à Pavlos a réuni plus d’une centaine de Toulousains au square Charles de Gaulle

Le 17/09/2013 Pavlos Fyssas, rappeur et militant antifasciste a été lâchement assassiné par un néo-nazi de l’Aube Dorée. Il a été poignardé en pleine rue, encerclé par une vingtaine de néonazis, avec l’approbation des forces de police qui ont refusé d’intervenir.

Ces tristes événements sont malheureusement courants en Grèce ou les exactions du Parti néo-nazi se multiplient. En effet ces derniers temps les agressions et meurtres d’immigrants et de militants se multiplient. Et une grande partie des force répressive de l’état (police, armée, justice) a rejoins les rangs d’Aube Dorée pour faire régner leur vision de l’ordre moral et social : la haine, l’injustice et l’individualisme sous le prétexte raciste de préférence nationale.1240628_670016963011128_901463450_n

En laissant banaliser l’idéologie de l’Aube Dorée, l’Etat grec encourage ainsi les milices fascistes à assassiner en toute impunité ceux qui s’apparente à « l’ennemi intérieur » ou ceux qui ose afficher une autre culture fièrement métissée et populaire comme Pavlos. Les militants anticapitalistes, les révolutionnaires, les féministes ou tous ceux qui luttent pour une autre société débarrassée de la gangrène fasciste se voit aussitôt menacé et réprimé. Et les immigrants ou étrangers sont marginalisés et terrorisés par les activités de l’Aube Dorée qui multiplie les actions racistes et violentes. Dans cette logique, à  la veille d’une grande manifestation de protestation contre l’austérité budgétaire, l’Aube dorée s’est hâtée de tenter de terroriser les manifestants toujours plus nombreux dans la rue.

Cette situation est représentative d’une crise profonde du capitalisme. Dans un pays ou le taux de chômage et le taux de pauvreté étouffent les classes populaires, les attaques des dominants se poursuivent de façon incessantes en cassant les droits de tous. Et il n’est pas surprenant, dans ce contexte, que l’Aube dorée tente de récupérer et de canaliser la colère populaire en désignant comme bouc émissaire les étrangers. Mais leur idéologie nauséabonde connait ses limites, et en Grèce comme ailleurs, le peuple ne laissera ni le pouvoir en place, ni son allié, l’aube dorée, casser leurs droits.

Nous sommes, plus que jamais, solidaires des antifascistes et militants grecs qui ont perdu un de leurs camarades. Unis dans la tristesse suite au décès de Clément, nous savons que pour chaque sang d’antifasciste qui coule, la riposte et la révolte en sera encore plus grande. Notre colère grandit à chaque exaction de l’extrême droite et notre tristesse ne fera que la rendre plus forte.

Nous savons qu’une société débarrassée de la haine fasciste est aux portes du peuple grec et qu’en faisant trembler les dirigeants, ils redonnent la force de combattre à toutes les classes populaires des autres pays.

La solidarité est notre arme, solidarité avec les antifascistes grecs !

communiqué ici

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :