Procès des meurtriers de Clément


Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste et militant antifasciste, mourait sous les coups de skinheads néo-nazis.

Du 4 au 14 septembre aura lieu à la Cour d’Assises de Paris le procès des agresseurs de Clément et de ses camarades présents à ses côtés ce jour là.

Qu’en attendons-nous ? Essentiellement que la vérité soit dite publiquement sur les circonstances de la mort de Clément Méric, que l’on cesse de renvoyer dos à dos agresseurs et agressés et que la dimension politique de ce crime soit clairement mise en évidence.

Parce que nous n’oublions pas que cette mort est politique et que l’extrême droite tue, différents rassemblements sont organisés à Paris

– Mardi 11 septembre, 18h30 au pont du Carrousel pour évoquer les victimes de l’extrême droite

– Vendredi 14 septembre, 18h30 pour une manifestation qui partira de la place de la République.

Nous partageons un texte du comité pour Clément que l’on peut lire ici

Et aussi le tract de l’AFA Paris Banlieue que l’on peut lire en cliquant ici

Un autre article, publié sur la Horde, fait le lien avec d’autres affaires notamment celle de Lille que l’on peut lire en cliquant ici

L’extrême droite tue, faisons son procès !

Publicités

Rappel des événements du 2 au 4 juin 2015


MARDI 02/06 – 20H :

CONCERT EN HOMMAGE A CLEMENT

MERCREDI 03/06 – 19H:

PROJECTION DU FILM

« ACTA NON VERBA » + DEBAT

JEUDI 04/06 – 18H30:

MANIFESTATION EN HOMMAGE AUX VICTIMES DU FASCISME

 

concert proj Signataires

 

 

 

 

 

Hack en série contre les fachos


Nom de code: Opération Blitzkrieg pour la série de hack en France et en Allemagne des Anonymous

Depuis plusieurs semaines, de nombreux sites internet de l’extrême droite ont été la cible de hackers. Sites internet mis hors service, révélation d’échange mail ou divulgation d’information personnelle de militant extrémiste, autant de coups durs pour les autoproclamés maîtres d’internet. En effet, depuis plusieurs années la toile offre une tribune bien complaisante pour l’extrême droite. Pensant être bien caché derrière leurs écrans d’ordinateurs, le fachos se dévergondent et se lâchent. On peut citer en exemple les commentaires de la plupart des articles sur les sites des médias français comme notre bonne veille Dépêche du Midi. Au passage, nous tenons à féliciter le journal toulousain pour son pitoyable travail de modération et par moment son manque d’investigation [1]. On note aussi la présence d’un florilège de sites, de blogs, de forums uniquement consacré à la haine de l’étranger et de tout ce qui n’est pas assez français, nationaliste, royaliste, hétéro, chrétien ou trop « de gauche »…

Tout à commencé avec de lourdes attaques contre un des sites internet les plus visité de France, le blog Fdesouche. Un ramassis de tristes fait-divers extrait de leurs contextes et manipulés pour rendu qui attise allègrement le facho de base. Le blog est depuis plusieurs mois en travaux, il est plus ou moins disponible et ça dure et ça dure…

Fafwatch, site internet antifasciste aux articles incisifs mais non sans humour s’est remis de sa censure (merci à l’hébergeur WordPress) et s’est amusé à divulguer les récents bulletins d’information interne de 3ème Voie [2]. Ils sont consultables ici.

Le célèbre groupe des Anonymous n’est pas en reste et a revendiqué une série d’attaques sur divers sites allemands. Les attaques ont été effectuées dans le cadre de l’Opération Blitzkrieg. Ils ont surtout ciblé le NPD et livré en téléchargement libre plusieurs bases de données sur les militants du NPD. Anonymous révèle aussi une liste d’activiste du Blood&Honour [3] ainsi plusieurs autres fichiers. L’ensemble des fichiers sont consultables ici et c’est garantit sans virus. On notera la présence de pas mal de français. Peut être y trouverez-vous une connaissance ou pire votre voisin!!!

Les Anonymous ont encore frappés ce week-end, à Lyon cette fois-ci. Plusieurs sites internet proches de l’Oeuvre Française [4] ont été piratés. Là encore, des données sur les militants d’extrême droite ont été récupérées. L’Opération Lyon Propre serait une continuité de l’Opération Blitzkrieg. Cette fois, les fichiers sont en français et c’est sans appel. Les échanges mail sont parfois très explicites: « Bonjour, je suis un Français de 36 ans, nationaliste, je souhaiterais me préparer à la lutte armée clandestine… ». On a le droit d’en rire ou d’en pleurer mais pas de l’ignorer. L’ensemble des fichiers sont consultables ici.

[1] On pense au remarquable travail sur l’affaire de Castanet Tolosan où le maire, M. Lafon a imposé le repas unique dans les cantines scolaires. Il ne fallait pas chercher bien loin pour comprendre que le « comité de soutien au maire » n’était qu’une vitrine des Jeunesses Identitaires toulousaines et de Riposte Laïque, deux organisations d’extrême droite.

[2] Groupuscule de Serge Ayoub dit « batskin », il reprend le nom d’un mouvement auquel il a appartenu dans les années 1980 surParis. Ayoub tente de fédérer ainsi d’anciens boneheads (skinheads d’extrême droite) et de jeunes nationalistes tentés par le radicalisme et le rejet du parlementarisme.

[3] La plus grosse organisation de skinhead néo-nazis ayant des succursales plus ou moins officielles dans quasiment tous les pays occidentaux.

[4] Un des plus vieux mouvement nationaliste français encore en activités et l’un des derniers à revendiquer l’héritage de la France de Vichy. Bon nombre de ses militants sont au Front National malgré les « purges » de Marine Le Pen pour gagner en respectabilité.