Tract sur les ordonnances Macron

Nous, Union Antifasciste Toulousaine, participons à la mobilisation contre les ordonnances du nouveau président Macron.

Malgré une large mobilisation au printemps dernier contre la loi travail portée par le gouvernement socialiste, Macron semble bien décider à mener l’attaque la plus violente de ces dernières décennies contre les travailleuses et travailleurs, au grand bonheur des capitalistes.

Face à cette offensive, prenons la rue et démontrons notre détermination.

Vous trouverez ici notre tract d’analyse.

Publicités

Cortège radical du 1er mai

L’Union Antifasciste Toulousaine vous propose pour le 1er Mai de former un cortège radical, contre la mascarade électorale, sur des bases abstentionnistes et révolutionnaires. Face à l’extrême droite et à l’ultralibéralisme ne choisissons pas, mais mobilisons nous uni.e.s. Le but étant de se faire entendre, d’être visibles et de proposer une alternative militante et sociale.

Pour la 2ème fois en 15 ans le Front National accède au second tour de la présidentielle. Les deux pantins du capitalisme et de l’ultra-libéralisme vont donc s’affronter et l’on saura bientôt qui gagnera la place tant désirée du prochain casseur de pauvres, qui détruira un peu plus encore les acquis sociaux des travailleurs et le peu de solidarité qu’il reste dans cette société.

En effet, dans la droite lignée des précédents gouvernements, Emmanuel Macron comme Marine Le Pen organisent la casse du code du travail, la banalisation de la précarité, l’apprentissage au service des patrons et la destruction du service public. Leur programme ne défend que les riches, les professions libérales et les patrons. Et pour ne pas se faire démasquer, les deux tentent de flatter les classes populaires en se réclamant « anti-système », cela sonne aussi creux que leur programme. La pseudo « méritocratie républicaine » devient la règle dans les deux programmes. Loin de se soucier des inégalités sociales et des injustices de classe, l’un comme l’autre restent à leur place : du côté des élites. Le Front National, quant à lui, continue de distiller le discours raciste et sécuritaire que la droite comme la gauche ont banalisé depuis des années.

De plus, agitant le chiffon de la peur du terrorisme et de la crise économique les médias ont largement participé à la propagation de cette nouvelle maladie des « anti-systèmes républicains » où le Front National trouve toute sa place.

Ainsi, nous, travailleur.euse.s précaires, enfants d’immigré.e.s, militant.e.s antifascistes et révolutionnaires appelons tous les individus et organisations se retrouvant dans un discours de défense des classes populaires à venir nombreux et nombreuses dans le cortège radicalement antifasciste du 1er Mai.

Nos pensées iront à Ibrahim Ali, tué à 17 ans par des colleurs d’affiche du FN. La répression, aujourd’hui comme demain, ne nous fera pas taire : notre détermination et notre force seront d’autant plus grandes qu’on tentera de détruire nos vies.

Contre l’extrême-droite et le capitalisme qui la nourrit, organisons-nous !

Rdv lundi 1er mai 2017 devant la station de métro Esquirol à 10h30

 

et pour avoir la version maquettée du tract du 1er mai 2017 il suffit de cliquer : ici

Marine Le Pen a-t-elle peur de Toulouse ?

Communiqué du 11 Avril 2017 concernant l’annulation du meeting de Marine Le Pen à Toulouse

MARINE LE PEN A-T-ELLE PEUR DE TOULOUSE ?

Marine Le Pen a annulé, dans la discrétion, son meeting prévu le 15 Avril au Zénith de Toulouse.

Ce meeting, comme elle en fait dans toutes les grandes villes (Lyon, Nantes, Lille, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Paris), devait avoir lieu une semaine avant le 1er tour des élections présidentielles et avait donc une importance particulière pour sa campagne.

Cette annulation relève pour elle d’une décision stratégique, tout comme celle de ne pas la justifier : un aveu d’échec. La peur d’une importante contre-manifestation médiatisée, de ne pas remplir le zénith de la 4ème plus grande ville de france, de ne pas parvenir à passer pour la candidate normale qu’elle aimerait être mais de révéler sa vraie nature : une candidate d’extrême-droite qui mobilise davantage contre elle que pour elle.

Cette annulation nous rappelle à toutes et tous que seule une opposition antifasciste déterminée et organisée face au Front National sera à même de lutter efficacement contre ce parti d’extrême-droite et ses idées qui pourrissent déjà ce pays.

PARCE QUE LA LUTTE CONTRE CE PARTI NE SE LIMITE PAS À CE CIRQUE ÉLECTORAL QUI N’EN FINIT PLUS, LA MANIFESTATION CONTRE LE FRONT NATIONAL ET LA MASCARADE ÉLECTORALE EST MAINTENUE ET AURA LIEU LE SAMEDI 15 AVRIL, 15H À ST-SERNIN (TOULOUSE).

CONTRE L’EXTRÊME DROITE ET LA MASCARADE ÉLECTORALE : RIPOSTE POPULAIRE !

Grande manifestation à Toulouse contre le Front national et la mascarade électorale

Mise à jour 1er Avril 2017 :

Ce n’est pas pour rien qu’une des premières mesures que souhaite prendre Marine Le Pen à sa prise de pouvoir est la dissolution des groupes antifascistes. Le Front national annule son meeting toulousain prévu le 15 avril et le déplace à Perpignan, sur les terres de Louis Aliot. Les 2 raisons invoquées officieusement : risques d’incidents liées à « l’ultra-gauche », faible fréquentation du meeting.

Cette double défaite politique des nationalistes et de l’extrême-droite nous montre avec clarté quels outils sont véritablement efficaces pour combattre et faire reculer le front national : la lutte, l’auto-organisation, la construction d’un mouvement d’opposition populaire, l’action directe, le collectif et l’autodéfense populaire.

Fière du coup porté au Front national et à la mascarade électorale, l’Union Antifasciste Toulousaine poursuit son combat antifasciste et révolutionnaire. Continuons à nous organiser et retrouvons-nous ce lundi 3 avril à 18h30 au CSA pour la 2e assemblée contre le front national et la mascarade électorale.

 


Retrouvons-nous toutes et tous pour une grande manifestation contre le FN et la mascarade électorale. Rendez-vous le samedi 15 avril, 15h basilique St-Sernin.

Ci-dessous l’appel de l’assemblée contre le FN et la mascarade électorale (en .PDF ici)

 

TOUTES ET TOUS ENSEMBLE CONTRE LE MEETING DU FRONT NATIONAL ET LA MASCARADE ÉLECTORALE !

Le Front national a décidé d’annuler son meeting à Toulouse le 15 avril pour le déplacer à Perpignan. Il semblerait que dans la région, peu de monde soit enclin à venir écouter Marine Le Pen débiter ses débilités. Dans un meeting de campagne surmédiatisé, à une semaine du 1er tour des élections, il aurait été dommage pour l’image du parti que le monde soit dans la rue et pas au Zénith.
Pour autant, la manifestation est maintenue. La mascarade électorale est plus que jamais d’actualité. Le FN est plus que jamais en campagne. Et si le parti de Marine Le Pen en est à annuler certains meetings par crainte pour son image, c’est aussi parce que, de Nantes à Bordeaux en passant par Rignac, le rapport de force
posé dans la rue finit par peser.
Ce parti raciste, sexiste, homophobe et fascisant se sert de la peur, de la misère économique et du sentiment d’abandon pour faire grossir leur parti identitaire. Vide d’alternatives et de projet, le FN reste toujours un parti qui doit être  férocement combattu, d’autant plus maintenant qu’il serait aux portes du pouvoir.
Ne nous y trompons pas, les idées du FN sont déjà largement diffusées et reprises par l’ensemble du spectre politique classique : de la droite catholique aux sociaux-démocrate et libéraux de tout bord, qu’ils soient au pouvoir ou rêvent de l’obtenir.
Rompre avec la logique électoraliste c’est rompre avec celle du FN et donc s’opposer aux intérêts des politiciens et à leur méthodes basées sur l’exploitation de la peur dont ils sont les initiateurs.
Dans cette élection le grand patronat et le capitalisme n’ont pas d’inquiétude à avoir : leurs intérêts sont bien représentés et seules les classes populaires en subiront les conséquences.
Dès aujourd’hui, organisons-nous contre cette mascarade qui nous conduit vers l’autoritarisme ! Sur nos lieux de travail, de vie, d’étude et dans la rue, luttons ensemble contre les dominations qui structurent nos sociétés et créons nous-même les conditions d’une révolution sociale.
Nous appelons à rejoindre massivement la grande manifestation du 15 Avril contre le FN et la mascarade électorale. Rendez-vous le :

SAMEDI 15 AVRIL – 15H – basilique St-Sernin – Tolosa

Assemblée contre le FN et la mascarade électorale – Plus d’infos sur IAATA.info