Rassemblement Antifasciste le 18 Juillet


Le samedi 18 Juillet, des fascistes toulousains organisent une manifestation islamophobe a 14h place du capitole.

Officiellement « contre le terrorisme islamique et l’islam », ce rassemblement raciste est autorisé par la préfecture et la mairie de Toulouse.
Ces derniers ne voient aucun problème à laisser se dérouler un nouveau Jour de Colère bis à Toulouse, malgré leurs déclarations de l’époque.
Tout en sachant que serons présent des cadres fascistes comme Ivan Benedetti, président de l’œuvre francaise, organisation dissoute suite à l’assassinat de Clément Méric. On ne peut que constater le rapprochement entre l’Etat et l’extrême droite, surtout lorsqu’il s’agit de stigmatiser les musulmans.

L’amalgame entre violences religieuses et Islam est une stratégie classique pour les fachos. Elle vise a faire croire a un « ennemi intérieur » (les musulmans) pour instaurer une politique nationaliste, raciste et sécuritaire. Elle a également pour but de diviser les opprimés et d’éviter toute remise en cause du système.
Tout ça dans l’intérêt de la classe dominante.

Ce ne sont pas les quelques mort (ultra-médiatisés) dans des attentats qui nous ferons oublier les centaines de mort de la répressions policière et du fascisme. Le danger actuel en France et en Europe réside dans la montée des idées racistes et réactionnaires dans la rue comme dans les urnes. Certainement pas dans la montée d’un prétendu islam radical qui est marginal mais qui focalise pourtant l’attention de tous les médias.

Face a cela il est plus qu’urgent de s’unir, s’organiser et lutter contre le racisme et l’extrême droite. Ensemble faisons comprendre a ces fachos que Toulouse est une ville métisse et populaire où l’islamophobie n’a pas sa place.

Ne laissons pas l’extrême droite s’imposer a Toulouse.

Fascistes hors de nos vies!

 RDV à 13h place du Capitole

 

image-7

Publicités

Un peu d’actualité !


Et un peu d’information pour le mois de juillet : une nouvelle « tentative d’agression » a eu lieu a Toulouse, mais cette fois ci par les nationalistes autonomes, qui sont parti tête baissée sans demander leur reste. on trouvera plus de détails ici dans le communiqué de la CNT AIT

A Limoges deux militants antifascistes ont été condamnés à chacun un mois de prison avec sursis assorti de dommages et intérêts financiers tandis qu’à Lyon deux militants identitaires ont reconnu avoir été a l’origine de la rixe qui avait coûté 15 jours d’arrêt à un restaurateur d’origine maghrébine

Enfin aujourd’hui à montauban deux têtes de cochon ont été posé à l’entrée de la mosquée. la dépêche a écrit un article que l’on retrouvera ici.

Le fascisme c’est comme la gangrène on l’élimine ou on crève !

Rejoint le combat !