Communiqués

communiqué du 18/ Contre R du 18 amende

communiqué du 22/09/2013: Le plus bel hommage? La lutte!

communiqué du 07/06/2013: Solidarité avec les camarades de Paris

communiqué du 31/05/2013: Manifestation le 8 Juin !

communiqué du 30/05/2013: Un antisémite de plus vers Toulouse !

communiqué du 26/05/2013: Dégradations à Toulouse: l’extrême droite se balade

communiqué du 07/04/2013: Non à la venue de Marine Le Pen à Balma Gramont !

communiqué du 21/03/2013: Dax vive

communiqué du 21/01/2013: La manif passe: les fachos dégoupillent et vacillent

communiqué du 03/10/2012: Solidarité avec Andrés

communiqué du 16/09/2012: Fermeture du local identitaire « l’Oustal »

communiqué du 14/06/2012: Sortie de la manifestation du 9 Juin

communiqué du 12/06/2012: Rencontre avec les camarades antifascistes de Naples

communiqué du 18/04/2012: Les sionistes sortent de leurs terriers

communiqué du 16/04/2012: communiqué unitaire

communiqué du 02/04/2012: Attaque fasciste: 1 blessé grave

communiqué du 25/03/2012: Campagne pour la fermeture du local du bloc identitaire

communiqué du 18/02/2012: Pas de locaux pour les fachos!!!

communiqué du 16/12/2011: Procés d’Houria Bouteldja

communiqué du 22/11/2011: Flop de la mobilisation catho intégriste

communiqué du 20/09/2011: La fièvre du samedi soir pour les fachos toulousains

Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Atzo

     /  03/04/2012

    Peut on aider pour la libération de la personne antifasciste qui a été arrêtée ?

    Répondre
    • Union Antifasciste Toulousaine

       /  03/04/2012

      cette personne vient heureusement d’être relâchée hier soir vers 21h45

      Répondre
  2. Emma Goldman

     /  10/04/2012

    Lettre ouverte à la Dépêche du Midi

    La culture, c’est comme la confiture : quand elle pue la merde, faut pas l’étaler…
    Sur les Allées de Barcelone, le bloc identitaire se pique de culture occitane et, dans son « Oustal », elle a pignon sur rue ; ce, alors que des associations et partis tirent la sonnette d’alarme !
    Mais les alertes n’intéressent visiblement pas certains journalistes… qui ne se précipitent vraiment pas pour enquêter et informer la population : peur des représailles ou bienveillance envers l’extrême-droite ?…

    Dans un article du lundi 2 avril, vous renvoyez dos-à-dos fascistes et anti-fascistes, vous assumez clairement cet amalgame sous l’intitulé «militants extrémistes» : êtes-vous bien conscients de ce que vous faites ?
    Comment confondre droite décomplexée, identité nationale, apéros saucisson-vin rouge… et résistance à la mondialisation…

    Comment ignorer la différence entre laïcité, terroir, bonne chère et racisme profond, intolérance, intégrisme…

    Comment aurait-on pu confondre, dans une ville comme Toulouse, franquistes et républicains ?

    La Dépêche du Midi pioche probablement ses journalistes dans le courrier des lecteurs qui déversent des torrents de haine, de bêtise crasse, purulente, sur le site web « du journal de la démocratie ».

    Il suffit de faire un tour sur le site du bloc identitaire pour voir quel genre de culture ils défendent, la culture du béret et de la baguette de pain, la France qui collaborait en silence au régime de Vichy, et il suffit de s’intéresser un tant soit peu au sujet pour voir que le bloc identitaire a une vision particulièrement intolérante de l’Occitanie…

    Dans « dépêche du midi », il y a midi ! et si l’article de Claire L. ne parle pas de la culture antifasciste de notre région depuis la retirada, la libération ou la création du scalp, peut-on imaginer qu’elle n’aurait même pas consulté les archives de son journal ?

    Et bien sûr, si elle défend certains de ses lecteurs dont la conscience éthique et politique ne doit pas dépasser le caniveau, c’est parce que, sans doute, il ne faut pas tout mélanger !

    Sur le dit site (bloc identitaire) on voit des types défiler aux flambeaux dans un délire ku-klux-klan, ils commémorent Charles Martel, une bataille à Toulouse d’on ne sait quelle année, n’importe quoi… Il y a des jeunes scouts boutonneux, des vieux culs-bénis peine-à-jouir, des skinheads de 120 kg qui avancent d’un pas martial vers une caméra en contre-plongée… Mais, bien sûr, ils n’ont rien à voir avec des racistes ! ! !

    ils organisent des apéros saucisson-pinard, mais rien a voir avec les apéros saucisson-vin rouge du groupe droite-populaire de Barèges, Marianni et tous les députés ultra réactionnaires qui ont été assez intelligents pour se dire que ça payait mieux d’être d’extrême droite à l’UMP qu’au FN !
    Ils n’ont rien à voir ? comme les poujadistes n’avaient rien à voir avec les lepénistes !
    Et quand l’association «civitas» manifeste à genoux contre un théâtre municipal, ça n’a rien à voir non plus avec l’Opus Dei ? d’ailleurs le bloc identitaire se dit laïque, il n’ont rien à voir avec les cathos intégristes de SOS tout-petits, de laisser-les vivre… ils n’ont rien à voir avec les scouts d’Europe et les moines bétharramites! Et, assurément, les catholiques extrémistes n’ont rien à voir avec les inquisiteurs et les chasseurs de sorcières !
    Quand les petits Dupont la joie ouvrent leur « oustal » et passent à tabac un promeneur qui mange un sandwich au mouton, ça n’a rien à voir avec les armées de beaufs qui pratiquaient la chasse au « bicots » et au « pédés » dans les années soixante, après s’être chauffés au PMU… pas plus que les petits bourges d’extrême-droite décomplexée qui étudient à l’arsenal, et attaquent un groupe de musique pendant la fête du même nom n’ont à voir avec Occident, Renouveau français, ou le Gud !

    Les supporters du TFC qui ont attaqué lundi tour à tour une manifestation occitane, un café place Arnaud Bernard et les fêtards de la place St-Pierre, ça n’a rien à voir avec « à mort l’arbitre » ni avec les tarés du Hezel !
    Il ne faut pas comparer, paraît-il ; l’histoire ne se répète pas, et les militants racistes n’existeraient plus, on ne les entend pas, pas même dans le courrier des lecteurs de la »dépêche du midi » ! ! !

    Nous savons bien que le franquisme à été toléré après la libération, nous savons bien que Franco, soutenu par Mussolini et Hitler, est mort dans son lit… Mais de là à renvoyer des néofranquistes et leurs opposants dos à dos…

    Si le but est d’arrêter et d’auditionner tous les citoyens antifascistes à Toulouse, il faudrait, au moins, que la préfecture réouvre le camp du Vernet, à moins qu’ils ne préfèrent pratiquer une exécution sommaire en prenant pour exemple l’article de Claire L. dans la dépêche de lundi, qui condamne a priori, sans enquêter un minimum, des jeunes qui n’ont fait que se défendre.

    D.L.F.
    Dehors Les Fascistes !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :