Clément Méric, ni oubli ni pardon !

 

« Clément (…) a vu des gens arborant des symboles nazis, il n’a pas baissé les yeux. Et je dis que nous devrions être fiers de ce garçon qui n’a pas baissé les yeux ».

Ni oubli, ni pardon !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités