Contre les milices répressives qui se multiplient :


    Mercredi 4 mars, un convoi de nourriture devait rejoindre le Testet pour apporter des vivres et rompre le siège qu’imposaient les pro-barrages. La préfecture a décidé de le bloquer directement à Gaillac confinant les personnes sur la place durant 4h. Le prétexte officiel : empêcher le contact avec la centaine de miliciens productivistes.

   Pendant ce temps, ceux-ci se sont livrés une fois de plus à des actions violentes contre les occupants. Une fois de plus car depuis leur opération « manche de pioche » les exemples sont nombreux : racket, voitures vandalisé, destructions d’habitation, intimidation avec des fusils de chasses… Ils cherchent constamment le contact sachant que si nos camarades se défendent c’est eux qui seront accusé d’être à l’origine du conflit.

    On constate de nouveau la complémentarité des milices fasciste et de l’Etat répressif. Celles-ci peuvent agir sans le moindre souci (on se souvient de l’hôtel des impôts qu’ils ont incendié en Bretagne, ou du chaos qu’ils ont semé à Toulouse avec leur fumier). Si l’extrême-gauche en faisait le quart, Valls aurait depuis longtemps fait de grands discours sur ces méthodes terroristes.

    Souvent proche du M.A.S*, ces agriculteur sont aussi tous à la FNSEA, principal syndicat de l’agriculture intensive et destructrice, ou à la JA (formation jeune de la fnsea). Venant principalement du Tarn et Garonne ce sont de vrais parasites, vivant des allocations de la PAC (politique agricole commune gérée par Bruxelles) on voit que l’Etat est prêt à investir des millions d’euros dans une infrastructure qui ne bénéficiera qu’à quelques dizaines d’entre eux. Ils reprochaient aux camarades d’être sur leurs terres, terres qu’ils s’apprêtaient à inonder…

     A Toulouse aussi une milice réactionnaire s’est formée : prétendant faire des commerces une zone à défendre, des commerçants veulent s’organiser contre les manifestations.

   Se sont donc de vraies milices fascisantes qui réapparaissent. Fascisante dans le sens où elles appuient en sous mains un Etat sécuritaire et tente d’empêcher les contestations, protégeant une société de surproduction et de consommation. Nous vous invitons à vous tenir informé sur la suite des évènements sur le site suivant :

https://tantquilyauradesbouilles.wordpress. com/

Et nous relayons leur appel à agir localement contre la fnsea.

*M.A.S : mouvement d’action sociale, néo fasciste à l’italienne a forte idéologie nationaliste caché derrière un petit coté social.
 
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :