Le fascisme tue, tuons le fascisme


Le 30 novembre dernier le fascisme a encore tué. Francisco Javier Romero Taboada, supporter antifasciste du Deportivo la Coruña a été roué de coups et jeté dans le fleuve Mazanares par des ultras néo-nazis du Frente Atlético de l’Atlético de Madrid.

Les méthodes de la vermine fasciste ne changent pas. L’extrême droite tue, jour après jours. N’oublions pas, ne pardonnons pas. A nous de continuer de lutter au quotidien pour que ces tristes événements ne se reproduisent pas.

Toutes nos pensées vont aux camarades et à la famille de Francisco.

LOVE FOOTBALL, HATE FASCISM!

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :