Pour Rémi: ni oubli, ni pardon


Dans la nuit de samedi à dimanche Rémi a été tué par les forces répressives de l’État au Testet. L’Union Antifasciste Toulousaine apporte tout son soutien à l’ensemble de ses proches, sa famille et ses amis. Il est bon de rappeler qu’il ne s’agit ici ni d’une bavure ni d’un accident, mais d’une stratégie systématique de guerre sociale de la part de nos gouvernants.

b9f31c5fa328db3e1a8f51703c0cf14aTirer pour blesser, taper pour mater le révolté, celui qui ne compte pas pour le système capitaliste : l’ouvrier en grêve, le gauchiste en lutte, l’étudiant pro-LGBT, l’habitant de quartier populaire trop bronzé…

Il ne faut jamais oublier que la police humilie, mutile et tue, sur nos lieux de lutte et dans nos quartiers. La police humilie avec les intimidations, les menaces, les insultes. La police mutile en tirant au flashball à hauteur du visage. La police tue en faisant exploser une grenade dans le dos d’un jeune de 21 ans.

Il n’est pas question pour autant de baisser les bras, les violences d’État nous rappellent à quel point notre lutte est nécessaire et justifiée.

Nous espérions ne pas avoir à le répéter encore une fois : Ni Oubli, Ni Pardon !

Rassemblement jeudi et vendredi à 18 h place Arnaud Bernard

Rassemblement samedi 15 h place du Capitole

Plus d’information cliquez ici

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :